Vous êtes ici :

Montant de la retraite et majorations

Sous certaines conditions liées à l'état médical ou la situation du demandeur le montant de la retraite peut être majoré.

La majoration pour tierce personne

Sous certaines conditions une majoration appelée « majoration tierce personne » peut être versée en complément du montant de retraite.

Cette majoration peut être obtenue :

  • pour vos membres reconnus inaptes à l'activité cultuelle par le Médecin Conseil de la Cavimac lors de l'étude de la demande de retraite ou qui bénéficient d'une retraite substituée à une pension d'invalidité servie par le régime des cultes;
  • sur décision du Médecin Conseil de la Cavimac, lorsque l'état médical du membre considéré justifie l'aide constante d'une personne pour accomplir les actes ordinaires de la vie.

Le montant de la majoration pour tierce personne est fixé réglementairement.

La demande de majoration pour tierce personne peut être effectuée en même temps que la retraite ou par simple lettre accompagnée d'un certificat médical.

Le point de départ de la majoration est identique à celui de la retraite, si toutes les conditions sont remplies. Sinon, la majoration prend effet le premier jour du mois qui suit la date de réception de la demande.

Pour obtenir des informations complémentaires :

La Majoration pour enfants

Pour les cultes concernés et sous certaines conditions, les membres peuvent bénéficier d'une majoration pour enfants dès lors qu'ils ont eu 3 enfants ou plus.
La retraite est majorée de 10 %.

Les enfants élevés pendant 9 ans avant l'âge de 16 ans ouvrent également droit à cette majoration, s'ils ont été à la charge du demandeur ou à celle de son conjoint.

La majoration pour enfants est attribuée à la même date que la retraite. Si les conditions ne sont pas remplies à cette date, la majoration est attribuée le premier jour du mois qui suit la date à laquelle les conditions sont remplies.

Flash info