Vous êtes ici :

La complémentaire Santé Solidaire

Depuis le 1er novembre 2019, la CMU-C (couverture maladie universelle complémentaire) et l'ACS (aide au paiement d'une complémentaire santé) fusionnent pour devenir la Complémentaire santé solidaire (CSS).

La Complémentaire santé solidaire est une aide pour payer les dépenses de santé destinées aux personnes ayant des revenus modestes, gratuite pour les bénéficiaires dont les ressources correspondent aux seuils actuels de la CMU-C et nécessite une participation financière pour les bénéficiaires dont les ressources dépassent le plafond de l'actuelle CMU-C.

Conditions à remplir

Pour en bénéficier vos membres doivent :

  • habiter en France depuis plus de trois mois :
    c'est la notion de résidence stable et régulière en France métropolitaine ou dans un département d'Outre-Mer qui est retenue. Le demandeur doit justifier d'une résidence ininterrompue de plus de trois mois.
  • être en situation régulière :
    si le demandeur est de nationalité étrangère, la preuve de la régularité du séjour en France est exigée.
  • ne pas dépasser un certain plafond de ressources :
    seules les personnes justifiant de ressources inférieures à un certain plafond sont éligibles à la Complémentaire Santé Solidaire. Les ressources prises en compte sont celles perçues au cours des douze mois précédant la demande, nettes de toutes les cotisations sociales obligatoires, de la CSG et de la CRDS. Si le demandeur est propriétaire de son logement ou perçoit des aides au logement ou est logé à titre gratuit, un montant forfaitaire est calculé et ajouté en tant qu'avantage en nature au montant des ressources à retenir.
Qu'est ce qui est pris en charge ?

 Les droits accordés seront les mêmes, qu'ils nécessitent le paiement ou non d'une participation financière : panier de soins, dispense d'avance des frais, tarifs applicables et contrat de sortie...

Pour rappel, au-delà des soins de base, la plupart des lunettes, prothèses dentaires et auditives sont intégralement prises en charge.

  

Comment savoir si on a droit à la Complémentaire santé solidaire ?

 Il est possible :

 

Comment souscrit-on à la Complémentaire santé solidaire ?

 C'est simple :

 

A réception du dossier complet, la Cavimac a un délai de 2 mois pour étudier la demande et informer l'assuré de sa décision.

 

Ce qu'il faut savoir sur la nouvelle complémentaire santé solidaire

Vous bénéficiez déjà de la CMU-C : vous n'avez aucune démarche à faire, vous basculez automatiquement sur la CSS

Vous bénéficiez de l'ACS : Les contrats ACS en cours au 1er novembre 2019 restent valables jusqu’à leur terme. Néanmoins, si vous souhaitez basculer de façon anticipée vers une complémentaire santé solidaire avec participation financière, vous devez en faire la demande à votre mutuelle (si celle-ci fait partie de la liste des mutuelles éligibles à la CSS).

Flash info